Chargement ...

Adeline Noël, runneuse passionnée et positive

02 Avr 2018
CALVADOS-POUR-ELLES-Magazine-feminin-calvados-mon-quotidien-adeline-noel-runeuse-passionnee-et-positive

Adeline Noël, runneuse passionnée et positive. Avec le marathon de Paris qui arrive, on a eu envie de discuter course à pied. C’est avec Adeline, runneuse passionnée et positive que l’on a eu la chance d’échanger. Elle a partagé avec nous son plaisir de courir, et vous allez voir que c’est communicatif ! 😉

Comment es-tu venue au running ?

C’était il y a trois ans, je ne courais pas du tout, je ne faisais aucun sport, et j’ai accompagné mon petit frère sur une course, un dimanche matin à 8h sous la pluie. Et là j’ai eu un déclic : l’ambiance de course, quand je les ai vu partir, je me suis dit que je voulais faire ça, moi aussi. Du coup je m’y suis mise et je n’ai jamais arrêté. Au début j’ai souffert, comme tout le monde je pense, je n’ai même pas couru 1 km. Mais, au fur et à mesure, à force de persévérer, j’ai progressé et je ne me suis plus arrêtée.

Qu’est-ce qui te plaît dans ce sport ? Qu’est-ce que ce sport t’apporte au quotidien ?

Ce qui me plaît, c’est qu’on voit vraiment la progression, et on progresse relativement vite si on est régulier. On peut augmenter la distance et la vitesse assez rapidement. Cela fait du bien de se sentir capable de faire des choses qu’on ne pouvait pas faire avant. Je me sens beaucoup mieux physiquement et aussi mentalement.

Combien de fois tu t’entraînes ? Préfères-tu courir seule ou en groupe ?

Généralement je m’entraîne trois à quatre fois par semaine, la plupart du temps avec les Caen Runners mais j’aime bien courir toute seule aussi. Ça fait du bien de se retrouver avec sa musique de temps en temps et de courir pour soi. Je dirais que je n’ai pas de préférence, j’aime courir tout court en fait !

Dirais-tu que tu progresses plus vite en courant en groupe ou pas forcément ?

Courir en groupe m’a fait progresser, c’est certain, parce que tu te pousses beaucoup plus. Tu vois les autres qui courent plus vite que toi, donc ça motive à se dépasser. Au début quand je courais avec les Caen Runners, j’étais toute seule derrière et je me demandais comment ils faisaient mais petit à petit on progresse.

Où trouves-tu la motivation pour t’entraîner ?

On me pose souvent cette question, mais c’est vrai que je n’ai pas de problème de motivation. Je me dis que peu importe si je cours 5 min, 15 min ou une heure, ça sera forcément positif. A partir du moment où je vais courir, quand je reviens je suis toujours contente donc je sais que ça me fera du bien et c’est pour ça que j’y vais.

Tu as participé au marathon de Paris l’année dernière, c’était ton premier marathon, quel est ton meilleur souvenir ?

Le moment où je me suis inscrite déjà, parce que j’étais super contente, je ne m’imaginais pas faire ça un jour. Et l’arrivée bien sûr, parce que j’étais avec un ami et nous sommes arrivés ensemble main dans la main, nous étions très émus à la remise des médailles. Mais au final, c’est toute l’aventure, de l’inscription à l’arrivée qui m’a marquée. Même si la course ne s’est pas passée comme je l’espérais et que j’ai été un peu déçue, comme souvent pour un premier marathon, ça reste une expérience très positive.

Et ton pire souvenir ?

Quand j’ai compris qu’il faisait très très chaud et que j’allais souffrir. J’ai fait toute ma préparation dans le froid, l’hiver, et là, je me suis retrouvée sur le bitume parisien à 9h avec un grand soleil sous 25°C et ça a été compliqué. Mais il faut quand même garder que le positif et j’ai beaucoup appris grâce à cette expérience. Je me connais mieux, je sais comment je réagis à la chaleur, je sais comment m’y préparer. Depuis, j’ai fait d’autres courses où il faisait chaud et je les ai beaucoup mieux supportées.

CALVADOS-POUR-ELLES-Magazine-feminin-calvados-adeline-noel-runeuse-passionnee-et-positive-photos

Que dirais-tu à nos lectrices qui voudraient se lancer dans la course à pied ? Ou qui hésitent à se lancer dans un marathon ?

Se lancer dans un marathon ça fait peur mais avec une bonne préparation, de la motivation, des gens à qui en parler et qui peuvent te donner des conseils, ça passe. Et même si on ne fait pas le temps qu’on avait envie de faire, ça reste toujours positif. Et puis ça fait du bien de se lancer des challenges un peu fous : quand on y arrive on est tellement heureux !

Quels sont tes objectifs pour cette année ?

Plutôt du trail, contre toute attente. Des trails grandes distances, notamment un 25 km et un 42 km. Mais surtout prendre du plaisir, et ne pas faire des prépas trop carrées qui peuvent parfois être frustrantes. Un plan d’entraînement trop strict, ça devient un peu comme une leçon que tu dois apprendre le soir et cette année je n’ai pas envie de ça mais plutôt de courir pour le plaisir et découvrir des paysages grâce au trail.

Je ferais aussi des courses dans le coin notamment les Courants de la Liberté, entre autres, car il y a beaucoup de courses en Normandie. Souvent, on se décide le vendredi pour le dimanche.

Une chanson qui te motive à coup sûr ?

Unstoppable de Sia !

Ton encas préféré pour être à fond ?

La banane sans grande surprise, avec un bon porridge.

Les endroits où tu préfères courir dans le Calvados ?

J’aime bien profiter du fait que nous ayons la mer juste à côté. Donc le bord de mer, la côte. Et pour faire un peu de dénivelé, on a beaucoup de spots sympas comme Clécy, Thury-Harcourt qui sont des endroits magnifiques. Sur Caen, au début je courais uniquement à la Prairie mais il y a beaucoup de chemins sympas vers Louvigny et Fleury-sur-Orne dans lesquels je vous conseille de vous aventurer.

Le mot de la fin ?

Ne pas hésiter à aller courir car ça fait du bien au corps et à l’esprit ! On rencontre beaucoup de gens formidables que ce soit en vrai ou sur les réseaux sociaux, il y a une véritable communauté ! Ça permet aussi de voyager, au travers des courses qu’on peut faire. C’est vraiment que du positif !

 

Merci à Adeline pour cette interview inspirante et positive ! Est-ce qu’il y a des runneuses par ici ? Quel est votre sport préféré ?

Découvrez plus d’interviews ici

Suivez-nous sur Facebook

Facebook


Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez toutes les informations de Calvados pour elles dans votre boîte mail.

En indiquant votre email vous consentez recevoir nos lettres d'informations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en effectuant une demande sur la page contact de notre site.