Chargement ...

Gwladys Verstavel, la coach de la positive attitude !

09 Juil 2018
CALVADOS-POUR-ELLES-Magazine-feminin-calvados-Happy-gwlad-gwladys-verstavel-header

Gwladys Verstavel, la coach de la positive attitude ! Gwladys a choisi de devenir coach professionnel spécialisé en psychologie positive.  Dans cette interview, Gwladys nous raconte comment elle est devenue auto-entrepreneuse…

 

Quel est le métier de Coach professionnelle ?

Ma cible sont les femmes que j’ai tendance à appeler mes WonderWomen et mes WonderEntrepreneuses !
On a toutes des parcours différents et l’envie ou le besoin à certains moments, d’être accompagnée pour relever un défi ou encore dépasser une difficulté.

J’accompagne la personne en suivant la méthode de la psychologie positive, basée sur un suivi très individualisé. En fonction de son objectif, je vais aider les personnes coachées à mettre en place un parcours personnel. Etape par étape, l’objectif est de dépasser le gros caillou qui a été mis sur notre chemin ou de mettre en place les actions pour atteindre l’objectif que l’on se fixe.

Avec les WonderWomen, cette méthode fonctionne et permet de gagner de la confiance en soi, régler des problèmes de couple, trouver des solutions d’éducation pour son enfant ou encore réaliser une reconversion professionnelle.

Avec les WonderEntrepreneuses, on va travailler sur des problématiques liées au Business. Exemples : préciser sa stratégie de communication, développer la notoriété de sa société, définir des objectifs précis..

Pour entrer en contact avec moi, on peut me retrouver sur le site Happy Gwlad, sur ma page Facebook, sur mon compte Instagram.

 

Quel a été le déclic de la création du cabinet Coaching et Formation Happy Gwlad ?

Pendant 15 ans, j’ai été éducatrice spécialisée chargée de l’accompagnement des familles en difficulté. Suite à cela, je me suis spécialisée dans l’épanouissement de la femme sur le thème de la sexualité. Aujourd’hui nous sommes un réseau de 70 femmes professionnelles qui réalisent des réunions à domicile.

En étant sollicitée personnellement par certaines femmes pour parler de façon plus intime avec moi, j’ai décidé de faire la formation de coach professionnel ! Ce que j’aime dans le coaching c’est de pouvoir passer à l’action suite à une situation qui nous interroge et pouvoir suivre les étapes de progression. J’ai répondu à une réelle demande de ma clientèle.

 

Quels sont les bienfaits de ton intervention auprès des personnes accompagnées ?

J’ai de merveilleux retours des avancées, au fur et à mesure des séances de coaching ! Concernant, par exemple, les challenges de confiance en soi, je vois un réel changement à la fin des séances. Grâce à la méthode de la psychologie positive, on commence toujours par la définition de nos forces de caractère. C’est de se dire « je ne fais pas les choses en fonction du regard des autres mais je commence à me connaître moi-même pour m’affirmer. » Je pose par exemple des questions comme « Est ce que je m’autorise à dire non ? » On réalise beaucoup d’exercices pratiques comme : apprendre à se détacher du passé, lâcher prise sur des moments difficiles…

Le travail de coaching se doit d’être rapide. Si une femme a besoin de coaching pour une reconversion professionnelle ou pour travailler sur sa vie de couple, seulement 3 séances suffiront. Concernant la confiance en soi, on va plutôt partir sur 5 ou 6 séances de coaching. Ce sont des séances d’une heure et elles se déroulent de façon très informelle pour établir une relation de confiance dès les premiers instants. Je réalise désormais les séances dans des lieux publics de Caen. Les rendez-vous sont fixés à des heures creuses et dans des lieux calme et cosy.

Ces lieux sont propices à la prise de nouvelles décisions afin de mettre en place les conseils du coach après la séance. Par exemple, si le rendez-vous se déroule aux Rives de l’Orne, la femme pourra après son rendez-vous décider de prendre quelques minutes pour elle et aller se promener dans les magasins ou encore aller se faire maquiller dans la galerie.

CALVADOS-POUR-ELLES-Magazine-feminin-calvados-Gwladys-verstavel-psychologie-positive

Quels sont tes perspectives d’avenir ?

Je suis une professionnelle de la visualisation à long terme et j’adore ça. Je me dis que ” si on visualise, on ouvre notre cerveau au possible ! ”

J’ai pour projet :

  1. d’ouvrir des formations en ligne pour que les personnes qui n’ont pas la possibilité de s’offrir les séances de coaching individuel puissent quand même avoir des pistes et des méthodes à mettre en place de chez elle.
  2. de réaliser plus de formations autour du bien-être en entreprise

Aurais-tu des conseils pour les femmes qui souhaitent se lancer en tant que chef d’entreprise ? Les astuces et les erreurs à éviter ?

Première astuce : si c’est un projet qui nous tient véritablement à cœur, il ne faut pas hésiter à s’entourer gratuitement d’un comptable afin de calculer le coût global du projet et avoir un aperçu de la rentabilité.

Ma deuxième astuce est de lancer des sondages auprès de son entourage personnel et professionnel pour avoir des retours de tous les horizons et mesurer les forces et les faiblesses du projet.

Attention à ne pas trop attendre avant de vous lancer. Il faut bien entendu se former afin d’obtenir les qualifications requises. Même si les femmes entrepreneuses ont tendance à ne pas se sentir légitime, il faut savoir se lancer pour pratiquer et aussi limiter les doutes !

En un mot, lancez-vous !

Cet article pourrait vous plaire : Prenons la mer avec la navigatrice Claire Pruvot

Retrouvez toutes nos actualités sur notre page Facebook

CALVADOS-POUR-ELLES-Magazine-feminin-calvados-Gwladys-verstavel-psychologie-positive-photo2

 

Facebook


Inscrivez-vous à notre newsletter

Recevez toutes les informations de Calvados pour elles dans votre boîte mail.

En indiquant votre email vous consentez recevoir nos lettres d'informations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en effectuant une demande sur la page contact de notre site.